Pagode de Tran Quoc -  Hanoï
Pagode de Tran Quoc -  Hanoï

Pagode de Tran Quoc - Hanoï

La pagode de Tran Quoc est située sur la péninsule du Poisson d’Or au lac de l’Ouest (Ho Tay) de Hanoï. La pagode possède une architecture bouddiste en style vietnamien qui est entourée par la nature formidable du lac de l’Ouest de Hanoï. La pagode de Tran Quoc est bien populaire comme un lieu de pèlerinage ainsi qu’une attraction touristique.

 La pagode de Tran Quoc fut construite en 545 apr. J.-C. Et la construction de la pagode a été reliée à l’établissement d’un royaume indépendant des Viets – le royaume de Van Xuan (Dizaines de Milliers de Printemps). La pagode représente une tradition vietnamienne - la tradition d'indépendance. La construction de la pagode fut initiée par le roi vietnamien Ly Nam De qui obtint une indépendance éphémère au pays du régime chinois à l'époque.

The areca palm trees on the path from Thanh Nien Road to the Tran Quoc Pagoda
The areca palm trees on the path from Thanh Nien Road to the Tran Quoc Pagoda

 La pagode de Tran Quoc fut construite sur la digue du fleuve Rouge au village de Yen Phu (qui portait le nom de Yen Hoa à l'époque) mais elle fut relocalisée au lieu actuel dans le 17e siècle en raison des empiétements par le fleuve Rouge. Initialement, c'était une île qui s'intitulait le Poisson d'Or et sur laquelle, il y avait eu des tours pour les familles royales de profiter des brises en été et d’observer des courses de bateaux à rames. La pagode était fréquemment visitées par les familles royales et était le lieu des cérémonies importantes. On devait prendre un bateau pour s’y rendre.

A corner of the Golden Fish peninsula on the West Lake of Hanoi
A corner of the Golden Fish peninsula on the West Lake of Hanoi

Dans le 17e siècle les villageois autour du lac ont construit une rue à travers le lac et ils ont aussi construit une voie reliant la pagode et la rue qui s’institulait « Co Ngu ». l’ île du Poisson d'Or est devenue la péninsule du Poisson d’Or.

Gate to the Tran Quoc Pagoda, Hanoi, Vietnam
Gate to the Tran Quoc Pagoda, Hanoi, Vietnam

Initialement, la pagode fut intitulée « Khai Quoc » qui signifie « Létablissement du Royaume ». Dans le 15e siècle, elle fut rebaptisée « An Quoc » qui signifie « La paix et la stabilité au royaume ». Au 17e siècle le nom de la pagode fut changé pour « Tran Quoc » qui signifie « la Protection du Royaume » comme le nom actuel. Les noms de la pagode ont quelque chose à faire avec l’histoire du Vietnam et les familles royales.

 

Tower in the back garden of the Tran Quoc Pagoda in Hanoi, Vietnam
Tower in the back garden of the Tran Quoc Pagoda in Hanoi

L’architecture de la pagode est typique de celle des pagodes bouddistes au Vietnam : la chambre principale pour adorer le Bouddhisme, les arcades sur les deux côtés de la pagode pour les pèlerins de préparer les offrandes et pour s’habiller correctement avant d’entrer dans la chambre principale, un clocher à l’arrière et un jardin de stupas.

En outre, il y a un bâtiment l’arrière pour dédié à un culte vietnamien d’adorer des Mères (la Mère des Ciels, la Mère des Montagnes, la Mère des Eaux). Les stupas dans le jardin contiennent des cendres des moines bouddistes qui ont pratiqué le Bouddhisme ici dans le passé.

Les voyageurs avec Paradissa normalement font une visite à la pagode de Tran Quoc en visite de la ville de Hanoï qui vous embarque dans en voyage historique et culturel d’en apprendre davantage sur le Vietnam et la culture vietnamienne.

 

The facade and front yard of the Tran Quoc Pagoda
The facade and front yard of the Tran Quoc Pagoda

 

The facade of the Pagoda
The facade of the Pagoda

 

 

The frontage of the pagoda from another angle
The frontage of the pagoda from another angle

 

Inside the Tran Quoc Pagoda
Inside the Tran Quoc Pagoda

 

The Front Yard of Tran Quoc
The Front Yard of Tran Quoc

 

The backside of Tran Quoc
The backside of Tran Quoc

 

Altar for worshiping the Mothers of the Land at Tran Quoc
Altar for worshiping the Mothers of the Land at Tran Quoc

 

Another altar to the Mothers of the Land
Another altar to the Mothers of the Land

 

Altar for worshiping deceased monks
Altar for worshiping deceased monks